Tourisme et loisirs > Culture > Sur les pas des écrivains

Sur les pas des écrivains

Des années 1920 aux années 1940, de nombreux intellectuels : poètes, écrivains, historiens...vécurent ou séjournèrent à Saint-Agrève. Ils y trouvèrent des lieux favorables à l’élaboration de leur création ou de leur pensée.
(extrait du livre de Nathalie Heinich, Ecrivains et penseurs autour du Chambon-sur-Lignon.)

En juillet 2018, une balade a été réalisée et proposée par Henri Bariol (passionné d’histoire du plateau) et Laurence Cochet (bibliothécaire) sur ce thème des écrivains du plateau. Plusieurs personnages connus ou auteurs ont été cités, et des extraits de leurs œuvres, lus :

  • Louis Jouvet :

(1887-1951, acteur et metteur en scène) a séjourné quelque temps rue du Docteur Tourasse. Son père, ingénieur, qui conduisait les travaux de la construction du Chemin de Fer Départemental s’y était installé avec sa famille. Il fut tué le 31 janvier 1902 par une pierre détachée de la voûte alors qu’il inspectait l’avancée du creusement du tunnel de Ribes, proche de Saint-Agrève.

  • André Rochedy :

Né en 1942 à Saint-agrève, c’est un enfant du pays. Mort en 2006. Il vit à Lyon où il est professeur de lettres. Il a publié quatre ouvrages à Cheyne ainsi qu’à L’Arbre à paroles et aux éditions Voix d’Encre : "D’un passage d’oiseaux, Ma maison c’est la nuit, Descendre au jardin, Par le violet des roses, Le chant de l’oiseleur.


  • Marcel Pagnol :

Marcel Pagnol a passé plusieurs étés à Saint-Agrève. Il descendait à l’hôtel Jouve dont il appréciait le calme et la cuisine, notamment les morilles à la crème et les grives confites. En 1937, lors d’un séjour avec son fils Jean Pierre et l’actrice Orane Demazis, il y écrivit le scénario du film « La femme du boulanger ». Un berger qu’il rencontrait régulièrement lors de ses promenades vers le Ventor , le Fay, aurait inspiré son personnage dans "Jean de Florette". (Lire p°98-99 du livre "Jean de Florette" : l’arrivée de Jean et sa famille)


  • Pierre Vidal-Naquet :

Français, juif. Historien du monde grec antique. Un mois après l’arrestation de ses parents à Marseille, Pierre Vidal-Naquet arrive à Saint-Agrève le 16 juin 1944. Il y restera jusqu’en septembre. Il a quatorze ans. Il décrit son passage à Saint-Agrève dans le premier tome de ses Mémoires intitulé "la brisure et l’attente" paru aux Editions du Seuil / La découverte.

  • Richard Morgiève :

Ecrivain et scénariste, il est né en 1950. C’est dans "Un petit homme de dos" qu’il évoque ses liens avec le Plateau. Ce roman est le récit de la rencontre improbable entre ses parents et de l’amour fou qui les lia. Son père polonais, fit irruption à Saint-Agrève en 1942. Sa mère était la fille du boucher. Coup de foudre, mariage, voyage de noces...Les lieux sont évoqués précisément ainsi que l’époque : la seconde guerre mondiale au quotidien.

Textes d’Henri Bariol rédigés pour "le sentier d’interprétation du chinacum" : https://www.ville-saintagreve.fr/Se..., et de Sylvie Catherine et Laurence Cochet dans le livret "Itinéraire du patrimoine Plateau Vivarais-Lignon".

local/cache-vignettes/L500xH333/dsc_0061-9232b.jpg?1535026903
local/cache-vignettes/L500xH333/dsc_0051-abc49.jpg?1535026903
local/cache-vignettes/L500xH333/dsc_0061-2-1a460.jpg?1535026903
local/cache-vignettes/L500xH333/dsc_0076-2-237f0.jpg?1535026903
local/cache-vignettes/L500xH333/dsc_0105-7adba.jpg?1535026903
local/cache-vignettes/L500xH333/dsc_0088-2-7ccc1.jpg?1535026903



Photos prises lors de la balade "Sur les pas des écrivains".